parquet design

Design Parquet

Reconnu pour son élégance naturelle et chaleureuse, ce revêtement de sol en bois, qui possède des qualités isolantes, est disponible dans un large choix d’essences et de teintes.

parquet designPour commencer, mettons les points sur les «i». Le terme parquet s’applique à tout revêtement de sol en bois dont la couche d’usure (c’est-à-dire la couche supérieure de la lame faite de bois) possède au moins 2,5 mm d’épaisseur. D’autre part, on distingue 2 types de parquet : le parquet massif et le contrecollé. Le 1er composé de lames épaisses, est réalisé à 100% dans la même essence. Constitué d’une rainure et languette pour assemblage à plat des lames, il se pose obligatoirement de manière collée ou clouée sur des lambourdes. Le 2nd bénéficie sous la couche d’usure d’une âme composée d’un panneau à base de bois (panneau de fibres, de particules, de contreplaqué…) ou de lamelles de résineux sous lesquelles peut être collé un contre-balancement constitué d’un placage mince en bois. On le pose par collage ou par simple assemblage. C’est alors ce que l’on appelle un parquet flottant.

Aménager son salon avec un parquet de qualité et un canapé design ou une méridienne sera pour vous un atout dans votre décoration élégante.

Dureté des essences

Rappelons que plus le bois du parquet est dur, moins sa surface est dégradée. Un classement de dureté des essences est disponible pour guider les consommateurs. La classe A est caractérisée par les bois tendres (pin sylvestre, sapin, épicéa…), la classe B par les bois mi-durs (noyer, teck, châtaignier, merisier…), la classe C par les bois durs (chêne, érable, frêne, hêtre, charme…) et la classe D par les bois très durs (wengé, ipé, jatoba…). Pas d’inquiétude, pour un usage privé, tous les parquets sont susceptibles de s’inviter dans la maison même si certains, dont la couche d’usure est plus épaisse que d’autres, conviennent mieux aux pièces à fort passage comme le séjour par exemple.

Respect de l’environnement

Au moment du choix, il est intéressant de se tourner vers des produits labellisés ou certifiés. La certification PEFC garantit par exemple une traçabilité des bois de la forêt où ils ont été prélevés jusqu’au produit fini et aide à une gestion durable de la ressource. Elle assure donc un achat écologique, en accord avec l’environnement.

Autre preuve de qualité, le label Parquets de France. Créé à l’initiative de l’Union française des fabricants et entrepreneurs de parquet (UFFEP), il garantit des fabrications françaises, répondant aux exigences françaises et européennes, avec des bois locaux et certifiés, ce label est utilisé par les plus grands architectes de maison en bois.

La finition huilée

Elle est très tendance ! Ce traitement, qui consiste à apposer un film pénétrant et non gras qui enrobe les fibres du bois, a l’avantage de proposer un aspect mat ou satiné mais aussi de réduire considérablement le problème des rayures. En termes d’entretien, il suffit de renouveler la couche d’huile tous les 6 mois environ et de bien lustrer après séchage.
Un parquet de qualité fera ressortir vos meubles et saura les mettre en valeur : canapés design, méridiennes ou fauteuils design et sublimera votre intérieur.

Site références :
Leroymerlin
Saint Maclou
Castorama

Design et deco

La déco selon Oscar ONO

Son univers est sophistiqué, son discours est à l’opposé. Pratique, astucieux, son dernier livre est une bible pour réussir sa déco.
Laissez-vous emporter… pour moi, il n’y a rien de pire qu’un lieu qui ne ressemble pas à la personne qui y vit. Un lieu doit refléter un univers », affirme Oscar Ono. Décorateur parisien, chroniqueur pour la télévision, chef d’entreprise (Oscar Ono Flooring créé il y a dix ans), et aussi auteur, il signe des chantiers prestigieux sans jamais jouer les divas ni céder aux modes.

fauteuil design Passionné par l’Antiquité et la Renaissance, il essaime des portraits en clair-obscur et décale cette empreinte classique dans la modernité. Les contrastes sont forts, les mélanges hétéroclites, mais le résultat est toujours élégant. « Restez en accord avec vous-même, c’est ce qui va donner du sens à votre décoration, conseille-t-il. Gommez les idées reçues, libérez-vous des tendances qui enferment. Qui a dit qu’il ne fallait pas de rouge dans une chambre ou dans un nouveau théâtre ni peindre les plafonds ? » Mais pour trouver le fil conducteur, on s’y prend comment? « Faites d’abord un état des lieux de ce que vous aimez et créez votre propre cahier d’inspiration en rassemblant sur une planche, matières, échantillons, couleurs, photos d’ambiance, de fauteuil design, d’accessoires. » Le budget est aussi notre bête noire.

« Donnez la priorité à la qualité sur la quantité », insiste-t-il. Oui au carrelage bon marché, mais sublimé par cette petite mosaïque qu’on adore. Oui aux beaux interrupteurs, aux jolies poignées, à une ou deux belles pièces de mobilier qui relèvent la perception de l’ensemble. Les détails, la taille d’une plinthe par exemple, font la différence. De là à oser, comme le maître, les couleurs… « Pas de stress! rassure-t-il. Faites des essais sur les murs pour jauger la couleur à la lumière et décidez de ce que vous voulez mettre en valeur. » Ce qui compte, c’est l’émotion que doit susciter une déco. L’œil doit être sollicité, jamais agressé. Ne pas trop en faire, ne pas trop charger, revenir par petites touches… À votre tour d’essayer.

5 secrets tout simples pour créer l’émotion

  1. Mettre en valeur les objets qu’on aime, même s’ils sont kitsch!
  2. Jouer sur la couleur des murs est un moyen de réveiller et donner rapidement de la personnalité à une pièce.
  3. Fuir le total look et mixer les styles, les formats, les matières, les couleurs pour donner du rythme : un canapé design dans un salon traditionnel, ou un fauteuil design dans un bureau, une méridienne dans votre hall d’entrée…
  4. Démultiplier les points de lumière pour sculpter l’espace, mettre en valeur un bel objet, un beau tissu.
  5. Créer des effets de série pour donner du chic : trois vases côte à côte ont plus d’effet qu’un seul.

Design et chlorophylle

Déferlante de chlorophylle chez les designers et les éditeurs de mobilier qui n’hésitent pas à sublimer cette couleur symbole d’espoir.

Bonjour soleil

méridienne

méridienne verte

Les études montrent qu’un environnement de verdure permet de réduire la fatigue. Il est donc l’heure d’user et d’abuser de cette couleur qui accompagne le changement de saison et l’allongement des jours. Dans la déco, il habille les fauteuils design, canapés design, tapis et coussins sur des textiles plutôt mats, qui absorbent la lumière et le calment un peu.

Camaïeu de saison

Cette année, les verts tendres, acidulés ou pastel l’emportent sur les verts bouteille, épinard ou anglais. Le turquoise, mélange de vert et de bleu, séduit toujours par sa fraîcheur et sa connotation exotique. Brillants, mats, transparents ou irisés, les verts reviennent aussi avec humour. Par imprimés gazon ou bambou par exemple, sur le papier peint ou les textiles.
Il ne reste plus qu’à se laisser tenter par un canapé design ou encore une méridienne dans les tons tendances que sont les verts tendres et acidulés ?

Sarah Lavoine

Designer et décoratrice, Sarah Lavoine

Designer et décoratrice, Sarah Lavoine crée son agence en 2002. Son nom figure déjà dans la liste des vedettes de l’architecture d’intérieur. Grande Voyageuse passionnée d’art elle réalise des chantiers dans le monde entier en mariant l’atout de l’élégance Française à des inspirations cosmopolites.

Par quoi faut-il commencer?

designerJe donne la priorité au confort et donc au choix et à l’emplacement des canapés.

Quels sont vos secrets?

En misant sur l’atout des tableaux, des photos, des oeuvres originales, on personnalise sa pièce. L’art tient une place primordiale dans l’atmosphère d’une maison. Pour les couleurs, je privilégie le blanc et le noir avec quelques touches de couleurs fortes. J’adore aussi les associations de turquoise et de prune, de bleu et de kaki, de noir et de jaune. J’utilise très peu le papier peint, bien qu’il existe des choses intéressantes. La peinture mate est belle mais fragile, un léger velours est donc parfait. Côté matières, du lin et des fibres naturelles exclusivement !Au sol, un parquet massif vemi mat est du plus bel effet. J’aime aussi les parquets peints, unis ou même rayés… Je réserve la moquette aux chambres.

La fausse note à éviter?

Le total look!

La clef de la réussite?

Il faut travailler l’éclairage, de jour comme de nuit. Et laisser entrer un maximum de lumière naturelle en la magnifiant. De nuit, multiplier les points de lumière indirects, tamiser, utiliser des bougies.

Une astuce?

Jouer avec la lumière dans le reflet des miroirs.