parquet design

Design Parquet

Reconnu pour son élégance naturelle et chaleureuse, ce revêtement de sol en bois, qui possède des qualités isolantes, est disponible dans un large choix d’essences et de teintes.

parquet designPour commencer, mettons les points sur les «i». Le terme parquet s’applique à tout revêtement de sol en bois dont la couche d’usure (c’est-à-dire la couche supérieure de la lame faite de bois) possède au moins 2,5 mm d’épaisseur. D’autre part, on distingue 2 types de parquet : le parquet massif et le contrecollé. Le 1er composé de lames épaisses, est réalisé à 100% dans la même essence. Constitué d’une rainure et languette pour assemblage à plat des lames, il se pose obligatoirement de manière collée ou clouée sur des lambourdes. Le 2nd bénéficie sous la couche d’usure d’une âme composée d’un panneau à base de bois (panneau de fibres, de particules, de contreplaqué…) ou de lamelles de résineux sous lesquelles peut être collé un contre-balancement constitué d’un placage mince en bois. On le pose par collage ou par simple assemblage. C’est alors ce que l’on appelle un parquet flottant.

Aménager son salon avec un parquet de qualité et un canapé design ou une méridienne sera pour vous un atout dans votre décoration élégante.

Dureté des essences

Rappelons que plus le bois du parquet est dur, moins sa surface est dégradée. Un classement de dureté des essences est disponible pour guider les consommateurs. La classe A est caractérisée par les bois tendres (pin sylvestre, sapin, épicéa…), la classe B par les bois mi-durs (noyer, teck, châtaignier, merisier…), la classe C par les bois durs (chêne, érable, frêne, hêtre, charme…) et la classe D par les bois très durs (wengé, ipé, jatoba…). Pas d’inquiétude, pour un usage privé, tous les parquets sont susceptibles de s’inviter dans la maison même si certains, dont la couche d’usure est plus épaisse que d’autres, conviennent mieux aux pièces à fort passage comme le séjour par exemple.

Respect de l’environnement

Au moment du choix, il est intéressant de se tourner vers des produits labellisés ou certifiés. La certification PEFC garantit par exemple une traçabilité des bois de la forêt où ils ont été prélevés jusqu’au produit fini et aide à une gestion durable de la ressource. Elle assure donc un achat écologique, en accord avec l’environnement.

Autre preuve de qualité, le label Parquets de France. Créé à l’initiative de l’Union française des fabricants et entrepreneurs de parquet (UFFEP), il garantit des fabrications françaises, répondant aux exigences françaises et européennes, avec des bois locaux et certifiés, ce label est utilisé par les plus grands architectes de maison en bois.

La finition huilée

Elle est très tendance ! Ce traitement, qui consiste à apposer un film pénétrant et non gras qui enrobe les fibres du bois, a l’avantage de proposer un aspect mat ou satiné mais aussi de réduire considérablement le problème des rayures. En termes d’entretien, il suffit de renouveler la couche d’huile tous les 6 mois environ et de bien lustrer après séchage.
Un parquet de qualité fera ressortir vos meubles et saura les mettre en valeur : canapés design, méridiennes ou fauteuils design et sublimera votre intérieur.

Site références :
Leroymerlin
Saint Maclou
Castorama